4 sept. 2018

Aulnay et les symboles








L’association de Calligraphie et d’Enluminure Les Heures de Mélusine a souhaité programmer cette année la découverte d’un haut lieu de l’art roman en Poitou, avec la visite de l’église d’Aulnay.








Dans notre association, nous avons l’habitude d’écrire, et si l’écriture est l’essence même de notre activité, c’est plus particulièrement sur la forme que nous œuvrons et non sur le fond. Pour une fois, j’ai proposé que nous ne nous attardions pas sur l’écriture mais sur la lecture avec notamment le décryptage de cette église exceptionnelle d’Aulnay. Je dois avouer que la visite était à la hauteur de mes espérances.



Notre guide très grand connaisseur  de cette église, de ses symboles et  présent seulement pendant deux semaines sur la région nous a d’abord expliqué  pourquoi un tel lieu de culte était implanté dans un si petit village. J’imaginais que l’importance de ce bâtiment était le reflet du  passé très riche de ce village au XIIe siècle. Mais la raison de l’implantation d’un tel édifice était toute autre.
travée avant la croisée des transepts
Après le pourquoi un tel édifice dans ce lieu, notre guide nous expliquait l’architecture, et les volontés de l’architecte.  
Tout dans cette construction n’est que symbole, et des tas de détails aux cours de mes différentes visites précédentes qui ne me sautaient pas aux yeux sont devenus à l’occasion de celle ci d’une évidence. Je n’avais jamais remarqué que les arcades n’étaient pas régulières et que les colonnes étaient de plus en plus basses en se rapprochant du transept, mais comme tant d’autres choses qui ne se voient pas au premier regard, tous ces éléments ont un sens et ne sont absolument pas le fruit du hasard.



Après la construction, le troisième point abordé était la symbolique dans les sculptures. Comme dans les deux points précédents, les sculptures ne sont pas là pour être seulement jolies, mais elles ont également un sens et un message est toujours derrière chaque chapiteau. Nous avons déambulé dans la nef, le transept et le chœur pour terminer notre visite sur le portail ouest. 






Portail ouest
Tout ce que nous avons trouvé à l’intérieur du bâtiment se retrouve sur ce portail.

détail du portail ouest

Je sais que je laisse toutes les questions sans réponses,  mon souhait n’est pas de vous refaire cette visite, mais seulement de  vous donner l’envie d’aller visiter ce monument avec un guide qui saura vous donner toutes les réponses que vous attendez.






Je remercie infiniment notre guide Jean Louis qui avec ses connaissances et sa passion nous a donné un éclairage particulier sur ce lieu sublime et un grand merci également à Jean-Claude qui m’a permis d’organiser cette visite.

28 août 2018

Gravure lapidaire à Coulon avec Rodolphe Giuglardo



L’association de Calligraphie et d’Enluminure a terminé son année de programmation 2017/2018 en apothéose.
En 2016, pendant seulement deux jours, ce qui peut  paraître un peu fou, nous avions pu découvrir la gravure lapidaire avec Rodolphe Giuglardo. Tout naturellement notre association a reprogrammé un stage de découverte pour certains et de perfectionnement pour d’autres, et sur une période plus appropriée, soit cinq jours.





C’est un groupe volontaire qui sous la conduite de Rodolphe a pendant la première journée travaillé sur papier la construction de la lettre.
 La capitale romaine est une calligraphie qui est toujours utilisée, ce qui nous la rend très familière bien qu’elle ait 2000 ans.








Notre deuxième journée a consisté à tracer  directement sur la pierre notre
propre abécédaire. Rodolphe très disponible était toujours aux côtés de chacun pour le guider et lui permettre d’avancer.







Gravelet et massette

Les premiers coups de gravelets ont ensuite  rythmé nos journées, et c’est avec beaucoup de bonheur que j’ai progressé dans mon travail.
Gravure en cours
Gravure terminée





















A la fin de notre semaine, c’est avec regrets que nous nous sommes séparés et à titre personnel j’aurais bien aimé continuer encore et encore à graver. Comme toute belle histoire qui se termine, nous avons présentés nos différents travaux pour nous dire qu’un tel travail ne peut pas rester sans une suite…
Ce n’était je l’espère qu’un au revoir.






18 août 2018

Véronique Frampas à Coulon




 Les expositions d'été ont pris leur rythme de croisière.
Si de plus en plus de visiteurs viennent dans cet atelier, c'est qu'ils savent qu'ils vont trouver des enluminures et des calligraphies. Beaucoup de visiteurs de passage découvrent ce lieu unique.



Depuis le premier juillet et jusqu'à la fin août, les Œuvres de Véronique Frampas sont visibles à l'atelier du 112. Aquarelliste de talent,Véronique nous montre également par ses planches botaniques son attachement à l'enluminure. Elle travaille avec les matériaux de notre époque, et ses gouaches sur parchemin sont tout simplement magnifiques.

c'est encore mieux de plus près.

Visiteurs de passage à Coulon, n'hésitez pas à faire un détour par l'atelier du 112 pour admirer son travail et plus particulièrement ses petits formats.

28 févr. 2018

Stages d'été 2018 à COULON



Le programme d'été 2018 est finalisé. L'association poitevine de Calligraphie et d'Enluminure "Les Heures De Mélusine" dévoile son programme d'été, et quel programme.

Les 16, 17 et 18 Juillet, trois jours réservés aux passionnés d'Enluminure et amateurs d'aquarelle avec  Véronique FRAMPAS.

Les 6, 7 et 8 août un stage de Calligraphie est proposé avec un calligraphe qu'il n'est pas nécessaire de présenter, Julien CHAZAL.

Et pour clore cette saison, Maître Rodolphe GIUGLARDO qui était venu nous faire découvrir la gravure lapidaire pendant deux jours en 2016, revient pour un stage qui répondra à nos attentes.




Stages d'été 2018 à Coulon





 Le programme d'été 2018 est finalisé. L'association poitevine de Calligraphie et d'Enluminure "Les Heures De Mélusine" dévoile son programme d'été, et quel programme.

Les 16, 17 et 18 Juillet, trois jours réservés aux passionnés d'Enluminure et amateurs d'aquarelle avec  Véronique FRAMPAS.

Les 6, 7 et 8 août un stage de Calligraphie est proposé avec un calligraphe qu'il n'est pas nécessaire de présenter, Julien CHAZAL.

Et pour clore cette saison, Maître Rodolphe GIUGLARDO qui était venu nous faire découvrir la gravure lapidaire pendant deux jours en 2016, revient pour un stage qui répondra à nos attentes.

23 janv. 2018

Meilleurs vœux pour l'année 2018 de l'Atelier du 112 à Coulon


Julien Chazal au travail


En ce mois de janvier, je souhaite une excellente année 2018 à tous les lecteurs de ce blog. Ce qui existe depuis plusieurs années devient une tradition; je profite en effet de ces vœux pour vous inviter à venir à la rencontre des artistes Calligraphes et Enlumineurs qui vont vous accueillir cet été à Coulon.





La saison 2018 sera une excellente année et la programmation reste exceptionnelle. Notre invité d'honneur n'est plus à présenter à tous ceux qui en France ou en Europe pratiquent la Calligraphie. Je suis très heureux d'accueillir l'été prochain Julien Chazal. Auteur de plusieurs livres qui font référence dans le monde de la calligraphie latine, Julien enseigne cet art un peu partout et bien au delà des frontières de l'hexagone.






Quelques travaux de Julien avec un style et une virtuosité remarquables.




Longtemps réfractaire aux réseaux sociaux, j'ai un jour compris ce qu'ils pouvaient apporter de positif. A l'image de l'humain, on trouve le pire mais aussi et heureusement le meilleur. C'est par ces réseaux sociaux que j'ai découvert une personne virtuose de l'aquarelle qui s'adonne également à l'Enluminure, j'ai nommé Véronique Frampas. Je suis heureux qu'elle ait accepté de venir à Coulon et je suis certain qu'elle vous surprendra. Si sa technique reste moderne, elle la maîtrise parfaitement. J'ai plaisir à faire découvrir différentes façons de travailler et autant d'univers créatifs que d'enlumineurs.










Deux réalisations de Véronique à la gouache sur parchemin.





Les étoiles, composition d'Annick Potet




Les fleurs des alpages
Tous les ans j'accueille également un artiste local. Je suis heureux d'exposer cette année une voisine vendéenne, Annick Potet. Son univers plein de délicatesse est chargé de poésie. Son travail est né de deux sources: le besoin de créer et son amour des mots.
Je serai très heureux de vous accueillir à Coulon et je vous réserve également quelques surprises pour cette nouvelle et huitième saison.


10 août 2017

Edwige et Laurent à Coulon


Le soir quand j'arrive à l'Atelier du 112, je suis heureux de voir cet espace vivre.

                                                                                                                                                                   Je découvre d'abord des lutins et des personnes qui laissent vagabonder leur imagination.
En franchissant le seuil je m'aperçois que les lutins sont partout

Laurent est concentré sur son travail, mais l’œil se met à briller, et il a le regard espiègle, à mon avis il pense à ce qu'il fait et cela ne doit pas être triste.

Laurent concentré
Laurent espiègle


Je vous le disais, il y a des lutins partout, sur les tables, accrochés aux murs...


Mais il y a pleins d'autres belles choses, car Edwige présente également, nous montre elle aussi l'étendue de son talent.



Vous pourrez les rencontrer jusqu'au dimanche 13 août à l'Atelier du 112, avant qu'ils ne rejoignent leur Normandie. Leurs œuvres seront encore visibles à Coulon jusqu'au 31 août.

9 août 2017

Vernissage de la saison 2017 à l'Atelier du 112, une bien belle photo de famille.


S'il est un moment important pour une exposition c'est certainement le vernissage. Celui de la saison 2017 pour l'Atelier du 112 n'a pas échappé à la règle.
Le 28 juillet, les cinq artistes qui se succèdent dans cet Atelier pour accueillir les visiteurs étaient présents. C'était l'occasion de faire une photo de groupe en présence de Monsieur Simon, maire de Coulon. A cette occasion Monsieur le maire nous a dit tout le bien qu'il pensait des espaces dédiés aux arts et ce qu'ils pouvaient apporter en terme d'image à notre si belle commune. Un point de vue que je partage totalement.

Sylvie Le Mercier et André Blanché, deux amis de longues date, et formidables ambassadeurs de la Calligraphie ont été les premiers dans cet Atelier.

Edwige Timmerman et Laurent Tripoteaud présents jusqu'au 13 août nous font découvrir leurs univers et montrent que la Calligraphie française particulièrement riche est en perpétuelle évolution.

Une fois n'est pas coutume, c'est l'Enluminure qui est à l'honneur cette année. Sylvie Constantin que je ne connaissais que par son travail, avait il y a un an très gentiment accepté de venir jusqu'à Coulon pour nous faire découvrir son univers tout en couleurs. J'étais très heureux de la recevoir en tant qu'invitée d'honneur pour mettre un peu plus en lumière son travail très novateur et fruit d'une imagination qui à mon avis n'a pas de limite.

Faire vivre un tel espace n'est certainement pas chose aisée, mais les moments que je passe avec tous ces artistes m'apportent beaucoup, et c'est certainement très égoïstement que je prends plaisir à les partager avec ces virtuoses.